Comment calculer la rentabilité d’un investissement locatif ?

Avant d’investir dans l’immobilier, que ce soit dans le cadre d’un achat, d’une revente ou encore d’une location, il est essentiel de savoir si le projet est viable, c’est-à-dire rentable pour le propriétaire.

Le calcul de la rentabilité de l’investissement locatif est un indicateur sûr de la profitabilité du placement.
Voici comment vous devez procéder.

Qu’est-ce que la rentabilité locative ?

rentabilite-locative-calculComprendre et identifier la rentabilité d’un bien immobilier, et donc du rendement de l’investissement, s’avère essentiel pour savoir si le placement rapporte de l’argent selon 3 éléments :

  • Le prix d'acquisition ;
  • Les charges locatives ;
  • Les loyers

 

La rentabilité locative est un indicateur clé qui permet d’anticiper intelligemment l’achat (ou non) d’un bien immobilier.

Afin de connaître la rentabilité d’un investissement locatif, voici comment procéder :
Rentabilité = revenus générés par l’acquisition du logement/prix d’achat.
Le résultat obtenu s’exprime en pourcentage et c’est le bénéfice annuel, net ou brut, qui permet d’indiquer l’argent que rapporte l’investissement.

Quelles sont les variables de la rentabilité d’un investissement immobilier ?

Plusieurs critères entrent dans la composition et l’évaluation d’une rentabilité locative.
On retrouve entre autres les éléments suivants :
• Des frais de financement : frais de notaire, assurance emprunteur, intérêts du crédit, garanties ;
• La fiscalité : taxe foncière et impôt sur le revenu ;
• Des frais de gestion : frais de gestion locative ;
• Des frais d’entretien : dépenses à la charge du locataire. Le propriétaire gère uniquement les gros travaux (ravalement, changement de chaudière, etc.) ;
• Les charges non récupérables : dépenses d’amélioration de l’immeuble afin d’accroitre la valeur locative ;
• Les loyers mensuels.

2 types de rentabilité immobilière

La rentabilité brute

Pour avoir un premier aperçu du rendement d’un investissement locatif, il est possible de calculer la rentabilité brute.
Ce premier indicateur servira ainsi à comparer l’investissement avec un autre similaire.

La formule est la suivante :
Rentabilité brute = (loyer mensuel x 12) x 100/montant d’achat du bien (frais d’acquisition inclus).

Ce pourcentage obtenu est différent d’une vile à une autre, et même d’un quartier à un autre dans une même ville.

La rentabilité nette

Le calcul de la rentabilité immobilière nette est plus concis que la rentabilité brute.
Dans la formule de calcul, on prend également en compte les charges et les taxes.

Ainsi, on retrouve la formule suivante :
Rentabilité nette = (loyer mensuel x 12) x 100 — charges locatives/prix d’achat du bien.

Quel investissement locatif offre la meilleure rentabilité ?

Chaque bien immobilier possède ses propres forces et ses caractéristiques propres, lesquelles influent nécessairement sur la rentabilité immobilière.
Ainsi, un bien logement neuf s’avère plus cher à l’achat, mais il engendre moins de frais de travaux à l’entrée des lieux ainsi que les premières années.
Sur le long terme, le bien neuf représente une source d’économies non négligeable qui garantit un confort de vie au locataire.

La superficie du logement joue aussi dans la rentabilité. Une grande surface présente un turn-over moins important des locataires, mais ce genre de bien se loue moins cher au mètre carré qu’une petite superficie.